[Ecrire un livre] Quelque chose à raconter

Cela peut paraître évident – ou idiot – mais pour quelles autres raisons pourriez-vous avoir envie d’écrire ? Si c’est pour faire fortune, mieux vaut trouver autre chose. Seule une poignée d’écrivains vivent de leur plume, alors imaginez le faible pourcentage de millionnaires parmi eux. La question est tout de même légitime. Peut-être pour vous ? Vous avez déjà un métier, dans lequel vous ne vous épanouissez pas et vous avez toujours écrit un peu, par-ci, par-là, sans rien en faire. Et vous vous dites qu’un jour peut-être, vous pourriez vivre de l’écriture.

N’abandonnez pas votre rêve. Même si les statistiques jouent contre vous, rien ne dit que vous n’êtes pas le prochain Eric Emmanuel Schmitt ou la nouvelle Amélie Nothomb. Il paraît que J.K. Rowling a eu toutes les peines du monde à publier le premier tome de la série littéraire la plus vendue au monde !

Si vous n’écrivez pas pour faire fortune, alors posez-vous les bonnes questions.

Pourquoi ?  Pour quoi ? Pour qui ?

Il existe mille et une bonne raison de se lancer dans l’écriture. Vous dévorez des livres semaine après semaine, vous possédez une imagination débordante, vous avez une histoire de vie à transmettre, vous ressentez un plaisir immense à jouer avec les mots, etc. Peu importe en fait. Une envie d’écrire vous tenaille, parfois depuis longtemps. Peut-être avez-vous eu l’occasion de goûter à cet art, un journal du collège, un blog personnel, un discours pour un mariage, les paroles d’une chanson ? Peut-être pas. Peut-être que vous n’avez jamais osé, jamais eu l’opportunité ?

L’auteur qui sommeille en vous, pour qui écrit-il ? Ecrit-il pour lui, pour ses proches, pour être publié ? D’ailleurs, la publication est-elle un passage obligé ? Est-on un meilleur écrivain parce que notre ouvrage se trouve dans les rayons de la Fnac ou chez le libraire du coin ? Y-a-t-il une seule réponse à ces questions ? Ce n’est pas certain.

Ce qui est certain, c’est que vous avez quelque chose à dire ! Et si le dire passe par l’écriture, écrivez ! Peut-être que vos mots ne quitteront jamais le journal intime que vous griffonnez depuis toujours. Peut-être que votre histoire sera imprimée sur un unique livre que vous transmettrez à votre enfant  le jour de votre mort. Peut-être que votre roman policier rejoindra ceux des grands maîtres de la discipline dans toutes les bibliothèques du monde. Personne ne le saura tant que vous n’aurez pas écrit.

Ecrivez!

Vous avez quelque chose à dire ? N’attendez pas d’être à la retraite, d’avoir le temps, de vous sentir légitime à le faire. Ecrivez !

Quand vous aurez bien avancé, vous pourrez commencer à vous poser la question: pour qui ? Mais pour l’instant, faites-le déjà pour vous. Prenez du plaisir, soulagez-vous, rêvez, créez, imaginez, videz votre sac, racontez !

Ensuite imaginez qui sera votre lecteur ou auditeur ! Le public dans un concert, votre famille ou des millions d’anonymes. Peu importe. Quelqu’un vous lira si vous avez envie de partager votre œuvre.

Et vous chers visiteurs, avez-vous quelque chose à raconter ? Une histoire ? Votre histoire ? Vous êtes-vous lancés ?

Laisser un commentaire